Le décret des Centres Culturels

La déclaration universelle des droits de l’homme énonce que chaque être humain possède une série de droits: le droit à la vie, le droit à la santé, le droit de vote, le droit de réunion, le droit de se déplacer, le droit au travail… Aujourd’hui, on considère que le développement de ces droits dépend étroitement de facteurs culturels.

Le décret relatif aux centres culturels du 21 novembre 2013 est une des premières dispositions légales belges qui intègre la notion des droits culturels. Ce texte définit un cadre de travail pour les centres culturels et détermine leur subventionnement par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il affirme que le rôle des centres culturels est de contribuer à l’exercice de l’ensemble des droits culturels par tous, dans le respect des droits humains.

Droits culturels, concrètement?

En Belgique francophone, on admet aujourd’hui que les droits culturels englobent 6 droits et libertés:

  • la liberté artistique;
  • la conservation et la promotion des patrimoines et des cultures;
  • l’accès à la culture;
  • la participation à la culture;
  • la liberté de choix en matière culturelle;
  • le droit de participer à la prise de décision en matière de politique ou de programmation culturelle.